QUI SOMMES NOUS

HISTORIQUE DE REEJER

Le REEJER fut créé en 1998 par les Associations et Organisations Non Gouvernementales d’accompagnement des enfants et jeunes de la rue.

Il est né à l’issu d’un symposium international organisé par l’Oeuvre de Reclassement et de Protection des Enfants de la Rue, en sigle «ORPER» de Kinshasa en partenariat avec AUTEUIL INTERNATIONAL basé en France.

Les objectifs du REEJER s’articulent autour de la prévention du phénomène «enfant de la rue», la protection et promotion des droits de l’enfant.

SUIVRE L’EMISSION

La ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, se trouve secouée depuis quelques années déjà par le phénomène «Enfants de la rue», communément appelés «Phaseurs».

Victimes du cumul des facteurs socio-économiques et de la dégradation socio-culturelle du pays, du phénomène croissant de la paupérisation et de la déstabilisation des modèles familiaux et des conflits armés qui ont bouleversé le pays, les enfants en situation difficile à Kinshasa,

CONTEXTE

constituent de nos jours un phénomène bouleversant mais surtout inquiétant en ce que ces enfants, mis en situation de souffrance et de grande vulnérabilité, déboussolés et sans avenir, constituent une poudrière si on en prend garde.

La vulnérabilité grandissante des ces enfants les expose à des manipulations par les partis politiques, la répression ou arrestation, des rafles, au recrutement, mendicité, consommation de drogue, maltraitance, violences physiques, violences psychiques et sexuelles, insécurité sanitaire avec de plus en plus la propagation des IST et du VIH/SIDA.

OBJECTIFS

  • L’accompagnement de ses structures membres.
  • Le renforcement des capacités et des compétences des éducateurs des associations membres et d’autres acteurs des institutions partenaires.
  • Le renforcement de la collaboration et la synergie entre les partenaires et les membres.
  • L’organisation des rencontres d’échanges et d’analyse des pratiques professionnelles.
  • La sensibilisation, la mobilisation (notamment des ressources) et le plaidoyer auprès des instances politiques, religieuses ainsi qu’auprès de la société toute entière sur le phénomène enfant et jeune de la rue.
  • Le REEJER avec les structures qui le composent se met à la disposition du gouvernement de la République et des Organismes (internationaux, nationaux; …) et de toutes personnes qui désirent travailler dans le domaine des enfants et jeunes vulnérable en général et de la rue en particulier,
  • comme un partenaire incontournable prêt à travailler en synergie avec eux pour les accompagner dans leurs projets, tant que ces derniers prendront en compte les projets des structures membres du REEJER.
Par intérêt supérieur de l’enfant, il faut entendre le souci de sauvegarder et de privilégier à tout prix les droits qui lui sont reconnus.
Rémy MAFU Coordonnateur - Reejer
un enfant n’est pas sorcier, un enfant ne peut pas être sorcier. ce phénomène nous regarde tous.

enfant en situation difficile est une affaire de tous.

Bompemo CedrickEductateur Social - CARE
grâce aux hommes de bonne volontés qu’aujourd’hui je suis considéré comme tous les enfants, je vais à l’école, je mange comme il se doit , ma santé est assurée.
Junior Manzole Enfant de centre - CARE
STRUCTURES MEMBRES
PARTENAIRES
PROJETS EN COURS

L’enfant en situation difficile, une affaire de tous


Adresse Sociale

Nous Suivre Sur Facebook

NEWS LETTER

Connectez vous a notre News letter pour avoir nos actions en ligne . S'inscrire