Blog

  • REEJER
  • Donor
  • Journée de l’enfant africain, Edition 2016 : Echange d’expériences de protection de l’enfance par les médias

Journée de l’enfant africain, Edition 2016 : Echange d’expériences de protection de l’enfance par les médias

Le réseau des éducateurs des enfants et jeunes de la rue en sigle REEJER a réuni le jeudi 16 juin 2016 en marge de la Journée de l’Enfant Africain, environ 45 journalistes qui ont échangé leurs expériences de récolte, traitement et diffusion des informations relatives à la problématique de l’enfant en situation difficile.

L’objectif de cet exercice était de corriger, sans jugement aucune, les erreurs constatées, de révolutionner le métier de journalisme visant la protection de l’enfance et d’élaborer un guide pratique qui servirait de référence pour les nouveaux adhérents dans le domaine.

Partant d’une histoire à laquelle un enfant s’est retrouvé dans la rue sous prétexte qu’il est sorcier.  A  ce sujet il sera question de décrire la méthodologie qu’aborde le journaliste face à cette situation, qu’est-ce qu’il mettra à l’avant plan, quels sont les principes directeurs respectés.

Ces séries des questionnaires ont trouvés de réponses  au cours de cette discussion.

Le code d’éthique et déontologique disaient les journalistes, les oblige ici à protéger l’enfant sous toute dimension, s’il faut diffuser l’image au vue de public, il est souhaitable d’utiliser le mosaïque  cachant le visage de cette victime  et d’un  côté le journaliste voit l’angle du plaidoyer pour amener les grands décideurs de prendre conscience  du problème dont fait face l’enfant en situation de rue , et de l’autre côté le journaliste présente la situation, contacte l’autorité compétente  sensé  répondre à la problématique de l’enfant pour identifier la politique en place, vérifier ce qui est en train d’être fait et par la suite faire de recommandation.

Il ressort également de ces échanges que le journaliste engagé pour la protection de l’enfance  tachera de confronter les situations d’abus rencontrées sur le terrain avec les perceptions des personnes ou acteurs bien informés sur le sujet en vue de sensibiliser implicitement les communautés, d’éviter la discrimination et abus contre les enfants et d’assurer le plaidoyer auprès des autorités  pour une implication   active de la protection de l’enfant.

La presse étant un allié incontournable du REEJER, ces échanges se poursuivront avec des médias communautaires et confessionnels avec l’implication des points focaux de services de communication des agences du système des Nations Unies, des organisations internationales, etc.

 Laetitia  NDUWA/pôle communication

 


Laisser un Commentaire

Your email address will not be published.

*


L’enfant en situation difficile, une affaire de tous


Adresse Sociale

Nous Suivre Sur Facebook

NEWS LETTER

Connectez vous a notre News letter pour avoir nos actions en ligne . S'inscrire