Blog

  • REEJER
  • Non classé
  • Campagne mondiale des 16 jours d’activisme : l’Ambassadeur du Canada sensibilise les enfants sur les différentes formes de violences

Campagne mondiale des 16 jours d’activisme : l’Ambassadeur du Canada sensibilise les enfants sur les différentes formes de violences

120 enfants des structures membres du REEJER ont été sensibilisés par  l’Ambassadeur du Canada et ses collaborateurs sur les différentes formes de violences et leurs conséquences en vue de prévenir et surtout de réduire ces violences qui freinent leur épanouissement. 

Dans le cadre des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes, l’Ambassade du Canada en RDC et le REEJER ont conjointement organisé une journée de sensibilisation sur  les différentes formes de violences et leur conséquence le vendredi 7 décembre 2018 au siège du REEJER dans la commune de Kasa-Vubu.

Cette sensibilisation avait un double objectif :

  1. Sensibiliser les enfants et jeunes en situation de rue sur les différentes formes de violences et leurs conséquences
  2. Assurer la familiarisation des jeunes et enfants en situation de rue

Selon le REEJER, dont les actions visent la prévention et la protection des droits des enfants, le choix d’une telle activité en marge de la célébration du 70ème anniversaire des droits humains tombe à point nommé. En effet, cette dernière permet aux enfants d’adopter un comportement face aux différents abus dont ils sont victimes mais aussi aux autorités de se rendre compte des conditions dans lesquelles vivent ces enfants dans la rue.

Son Excellence Nicolas Simard, Ambassadeur  du Canada en RDC, a salué le courage des enfants  face aux expériences  douloureuses  rencontrées. Tous les enfants ont pu raconter  leur vécu  en ce qui concerne la violence  dont ils ont été victimes et  témoins.

« Tous les enfants ont pu dire à tel point, ils ont vécu les expériences  douloureuses en ce qui concerne la violence, dont ils ont été objet, dont ils ont été témoins mais aussi  comment ils peuvent s’en sortir à travers leur réintégration dans la société, à travers leur retour à l’école. » a affirmé Nicolas Simard.

À l’issue des échanges en petit groupe avec les collaborateurs de l’Ambassade du Canada, les enfants  se sont engagés à adopter un comportement responsable et à dénoncer tout acte de violence à leur égard.

           Pôle communication REEJER

 


Laisser un Commentaire

Your email address will not be published.

*


L’enfant en situation difficile, une affaire de tous


Adresse Sociale

Nous Suivre Sur Facebook

NEWS LETTER

Connectez vous a notre News letter pour avoir nos actions en ligne . S'inscrire